La surveillance des personnes contacts pour Ébola : effets sociaux et enjeux éthiques au Sénégal
Lavoisier -- Bull Soc Pathol Exot
DOI 10.1007/s13149-016-0477-2
Keyword(s)
  1. Ébola
  2. Surveillance des sujets contacts
  3. Suivi
  4. Socio-anthropologie
  5. Ethique
  6. Dakar
  7. Sénégal
  8. Guinée
  9. Afrique intertropicale
  10. Ebola
  11. Contact follow-up
  12. Quarantine
  13. Socio-anthropology
  14. Ethics
  15. Dakar
  16. Senegal
  17. Guinea
  18. Sub-Saharan Africa
Abstract(s)

Résumé

La surveillance des sujets contacts de personnes contaminées par le virus Ébola a pour objectif de contrôler les chaînes de transmission. Cette mesure soulève des questions d’éthique qui imposent de documenter ses modalités d’application et ses effets sociaux. L’étude a été menée au Sénégal sur la base d’entretiens approfondis auprès de 43 sujets contacts du cas survenu à Dakar d’une personne venue de Guinée contaminée par le virus Ébola, complétés par des observations. La surveillance avec confinement à domicile a été appliquée différemment aux co-résidents du malade et aux agents de santé. Les aides matérielles furent indispensables, la dimension relationnelle et la protection contre la stigmatisation étaient appréciées. Mais l’information a été insuffisante pour lever l’angoisse d’être contaminé ou de contaminer des proches, et certains ont éprouvé une souffrancemorale, la perte de leurs revenus et/ou de leur emploi. Les modalités de surveillance des sujets contacts devraient être plus acceptables et adaptées. Le rapport entre inconvénients et bénéfices reste à évaluer d’un point de vue de santé publique.